Subscribe to Libido Sexualité Subscribe to Libido Sexualité's comments

8 mars et après ?

Posted by lyli. Comments (4).

Il y a quelques jours mourrait Antoinette Fouque : le 20 février 2014 exactement. Figure  « phare » du MLF (Mouvement de Libération des Femmes) qu’elle créa; psychanalyste, elle était totalement engagée politiquement. Ce sont ses mots qu’elle a donnés à une interview pour Télérama peu avant son décès ; ses mots recopiés ici pour  lui rendre hommage et à travers elle c’est à toutes les femmes (enfin presque)  que cette journée rendra hommage.

« Toute femme n’a pas le talent pour être écrivain, mais, Rimbaud l’a dit, toute femme a le génie de l’écrivain! J’appelle ça la génialité, ou la génitalité, c’est à dire la compétence ou la capacité à donner la vie. Procréer c’est créer. Toute femme est créatrice de sens, c’est à dire de vie, donc d’œuvre. Une œuvre d’être ou une œuvre d’art, ou les deux.

Car c’est la naissance de sa fille, sa  maternité, où elle prit conscience des difficultés qui s’imposent aux femmes dès lors qu’elles sont mères et mariées.

Contrairement à Freud pour qui la libido est d’essence masculine, Antoinette pose la question de la femmes et du corps dans la théorie psychanalytique. Au phallus, centre des thèses freudiennes, Antoinette propose l’existence d’une libido spécifiquement féminine, qui s’oppose à la génitalité masculine phallique-anale. Elle évoque une « libido utérine »  qu’elle nomme « libido2 » puis, changé plus tard par «  libido creandi « 

Toutefois, elle mettait en garde  » Attention à ne pas régresser ». Car si au phallus elle oppose le vagin, l’utérus, comment peut-on oublier que les organes féminins  sont plus que jamais lieu de viols, de cruauté, armes de guerre et de torture ? En détruisant les femmes c’est tout le tissu social qui  est détruit…

Elle n’était pas de ces féministes qui condamnaient la maternité bien au contraire : « Avec la maîtrise de la fécondité (contraception) beaucoup de femmes, même partiellement, même maladroitement, se sont appropriées la victoire (du combat de nos aînées). La grande conquête, c’est d’affirmer l’enfant comme objet de désir. »  Et non plus subir des grossesses non désirées ou/et imposées.

Plus ça va, plus vous faites l’éloge de la lenteur, lui dit Marine Landrot :

« Le monde actuel vit sur le temps frénétique de la digestion (je mange, j’expulse et je recommence) et sur le temps industriel de la gestion. C’est le temps phallique qui gouverne l’entreprise, le temps de l’érection, le temps du flash, le temps de la drogue. Pour ma part, je ne suis ni sur le temps de la digestion ni sur celui de la gestion. Je suis sur celui de la gestation. Un temps long qui se déploie sur 9 mois, un lieu d’économie vivante, charnelle.Un temps du vivant plutôt qu’un temps de la technique, du calcul, de l’accumulation. Le temps de la création permanente, de l’échange et du partage. « 

Oui, prenons le temps de poser les actes. Prenons le temps de nous préparer pour créer de belles relations « femme/homme-femme/femme-homme/homme ». Prenons le temps de l’amitié. La lutte doit continuer pour ne pas perdre ce qui a été si dur à obtenir.

Le 8 mars est la fête des Femmes. Tout le monde en parle de cette journée. Et après qu’en reste-t-il ?

Comme m’écrivait  un homme cher à mon cœur « En ce jour particulier pour les femmes, je continuerai à fêter les femmes tous les jours. C’est mesquin un seul jour pour les aimer. »

4 Responses to “8 mars et après ?”

  1. Pascal

    Je crois que la lenteur est nécessaire à la vie.
    L’urgence que nous impose la civilisation contemporaine, celle de la mondialisation est ce qu’il y a de pire dans la vie ‘moderne’.
    Aimer, même avec passion, demande du temps, de la patience, de la constance et une gestation bien éloignés des fureurs de la consommation.
    L’amour ne peut être et ne doit être consommé, comme n’importe quel téléphone portable voué dès sa naissance à l’obsolescence, dans la précipitation et le superficiel… Oui l’amour des femmes, d’une femme mérite plus d’un jour par an.

  2. admin

    Merci Pascal
    de ce beau commentaire, intelligent et d’autant plus apprécié qu’il se faisait rare depuis longtemps…
    « Ce qui est fait pour durer croît lentement », je ne sais d’où me vient cette pensée qui s’est inscrite dans mon disque dur mais elle confirme mon désir de lenteur!
    Continuons à rendre hommage aux êtres qui peuplent la terre femmes et hommes au cœur ouvert.
    Bien à toi
    lyli

  3. wiki.trbo.mx

    Good write-up. I definitely appreciate this site. Continue the
    good work!

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>