Subscribe to Libido Sexualité Subscribe to Libido Sexualité's comments

L’amour physique ne suit aucune règle autre que celle de la parfaite bienveillance de l’un pour l’autre(Duyckaerts). L’érotisme suit un rythme qu’un rien détraque (page 256 de « Cette chose là »)

Et vous à  quoi pensez-vous pendant l’étreinte ? Vous laissez-vous envahir par les fantasmes en dérivant  sur la vague de vos rêves ? Échafaudez-vous une tour de béton dans laquelle vous vous enfermez pour être hors d’atteinte? Repassez-vous en boucle tout ce qui vous reste à faire pour le lendemain ? Ne pensez-vous qu’à son plaisir en oubliant le vôtre qui lui en donnerait ? Fantasmez-vous d’être brutalisée pour arriver à la jouissance ? Seriez-vous cette succube qui profiterait du sommeil de son homme pour le séduire parce qu’éveillé il est inoffensif ? Seriez-vous de celles qui simulent pour garder un compagnon, au risque de  le perdre à tout jamais ? Préférez-vous votre propre monde intérieur à la présence d’un homme amoureux ? Vous pensez-vous objet sexuel alors qu’il est fou de vous son seul moyen de le montrer étant de bander ? Et l’utilisation d’un objet sexuel communément appelé sextoy, qu’en pensez-vous ?

Alors que votre amant n’est que raffinement vous arrive t-il de prendre cela pour du vice ? Vous est-il arrivé de vous sentir humiliée par le manque de désir d’un partenaire? Celui-là va trop vite : trois petits coups, trois petits tours, il se retire. Ou bien celui-là qui reste à l’entrée, sans jamais pouvoir pénétrer sa tige étant trop flexible,  pas assez rigide… Et puis certains dont la raideur ne se répand jamais pris dans un priapisme douloureux. Cet autre marqué par l’impuissance sera catalogué par la femme de «pauvre mec.» Et méprisé par elle. A moins que lui impuissant et elle frigide ce couple n’accommode de tiédeur leur problématique qui les soude.  Jusqu’au réveil de l’un d’eux. Catastrophe pour l’équilibre que le  couple avait trouvé dans ce compromis.

Voilà quelques troubles qui sévissent malgré la prétendue libération sexuelle. La difficulté à dire, à parler des véritables entraves à une sexualité épanouie qui au-delà de ce que disent les magazines est toujours tabouisée, bien qu’exposée sans pudeur… Quel monde complexe, ne trouvez-vous pas ?

 

14 Responses to “Et vous, à quoi pensez-vous pendant l’amour ?”

  1. llaurent

    L’amour étant un art,le penser c’est réaliser ses désirs.
    L’amour pensé au moment présent c’est aussi un art.
    L’amour réussi est telle une œuvre bien accomplie.
    l’amour est partagé et fusionnel.
    l’amour réciproque est beau, joyeux et enivrant.
    l’amour d’aimer c’est aimer l’amour.

  2. oliver

    Bonjour Lyli

    Je fais partie d’une race d’homme méprisé par ses pairs et catalogué par les coincées et pourtant…. été maintes fois amant de très coquines épouse ne pouvant s’exprimer dans leur couple par des maris qui pensent qu’une épouse mère de famille n’a pas le droit d’être aussi par moments pute et salope…. J’ai butiné, doigté, ensemencé moultes seins, bouches et vagins…. et c’est à chaque fois un ravissement de tous les sens – même interdits lol, la sodomie, chaque femme est un nouveau Sacre du Printemps. le palais de la découverte… de leur corps et d’elle face à elle-même.
    A quoi je pense ?
    A partager de « brefs quickies » ou longues étreintes, sans tabous généralement. Sinon, au plaisir de ma partenaire qui est aussi le mien.

    • admin

      Salut Oliver,
      Il n’y a plus rien à rajouter à ce commentaire dans cet espace qui lui est réservé!
      Pour autant pas obligé de dire d’une femme qui aime avoir du plaisir sexuel qu’elle est une pute ou une salope…
      lyli

  3. oliver

    Je me suis aujourd’hui rangé des « incursions en d’autres territoires », ce fut fatigant à la fin, et moralement aussi….

    J’ai aujourd’hui ma petite femme à moi et bien…
    Nous sommes deux libertins en quelque sorte, Elle m’aime bien m’obéir, sachant très bien qu’un « Maître » n’existe pas et que je suis juste « l’excuse dominante » pour réaliser certains de ses fantasmes…. (et des miens).

    Ma tige (elle dit queue) a la bonne taille pour bien la remplir sans lui faire de mal si je la bourre à fond sans ménagement.. Je lui ai fait découvrir point G et Deep point…

    Nous pensons au plaisir, aux plaisirs…. sans tabous mais avec respect et beaucoup d’amour.

  4. Oliver

    C’est pas ce que voulais dire, juste que ce sont des propos en partie inspirés du film « la maman et la putain » et d’expériences vécues avec des femmes qui s’ennuyaient dans leur couple et avaient des désirs un peu plus « bruts »…
    Etres regardées comme des femmes et non comme de « sages » mères de famille. Je sais que tu me comprends…

  5. Michel

    Je pense à toi…

  6. Oliver

    Me revoici dispo sur le marché de l’amour lol
    Elles ont compliquée les nanas des années 2000…
    je regrette les années 80…

  7. montre Daniel Wellington

    félicitation pour cet article merveilleusement bien rédigé par hasard post quelques peu difficile à lire
    mais vraiment intéressant

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>